• Choisir une niche

    Comment choisir une niche pour son chien ?

     

    La niche pour chien doit être adaptée à la taille du toutou.

     

    Si l'on pense bien faire en prenant le plus grand modèle possible, ce n'est en réalité pas une bonne idée. 

     

    Elle ne doit en effet pas être trop étroite afin que le chien puisse s'y étendre et se retourner.

     

     Mais elle ne doit pas non plus être trop grande, même s'il existe des niches pour chien grand format, afin d'éviter une perte de chaleur et donc que l'animal n'ait froid. 

     

    C'est à sa chaleur corporelle que le chien maintiendra dans sa niche une température idéale.

     

    Si votre chien dort dans sa niche été comme hiver, pensez à bien l'isoler du sol en la faisant reposer sur quatre briques ou des parpaings si elle n'a pas de pieds.

     

     Elle sera ainsi préservée des parasites et de l'humidité.

     

     L'installation d'une porte sera en outre nécessaire. 

    Préférez-en une battante, qui s'ouvre vers l'intérieur comme vers l'extérieur.

     

    En été, installez la niche bien à l'ombre et à l'abri de la chaleur.

     En hiver, choisissez un endroit bien à l'abri du vent.

     

    Toutes les parois de la niche doivent être couvertes d'un isolant efficace.


    votre commentaire
  • Contrairement à l’homme qui peut réguler sa température en période de canicule grâce à diverses stratégies. Il en est tout autre pour le chien qui possède uniquement son organisme pour combattre la chaleur mais jusqu’à une certaine limite.

     

    Si le chien passe trop de temps dans une atmosphère étouffante sans intervention de son maître, c’est le coup de chaleur assuré suivi d’un décès.

     

    Vaincre la chaleur

    Quelles sont les signes du coup de chaleur chez le chien ?

     

    Vous avez plusieurs symptômes, en voici :

     

    changement d’attitude à cause de l’inconfort de la chaleur

    température corporelle en surchauffe

    respiration irrégulière (rapide), halètement bruyant

    truffe plus chaude et au dessus de la normale

    langue qui vire à la couleur bleutée

    tremblement

    vertige

    salive excessive jusqu’à vomissement et perte de connaissance

    palpitation cardiaque en hausse

     

    Quelques conseils pour vaincre la chaleur :

    Une serviette humide ou le chien peux se coucher,

    De l'eau fraîche toujours a disposition,

    Un Kong avec une texture froide a l'intérieure,

    Mouiller les pattes et la nuque de son chien.

     

     

    Ne pas :

    Laisser son chien seul dans une voiture,

    Laisser son chien longtemps sur le bitume,

    Laisser le chien au soleil.


    votre commentaire
  • Lorsqu'ils jouent dans la neige, les chiens en mangent souvent, mais il faut être vigilant car ceci peut provoquer des troubles digestifs avec notamment des vomissements.
    L'ingestion massive de neige peut même provoquer une gastrite sévère (gastrite des neiges) et vous devez veiller à ce que votre chien en consomme le moins possible. Votre chien pourrait aussi présenter des épisodes de diarrhées.


    votre commentaire
  • Sel et oignon

    A éviter absolument,car le sel provoque de grave troubles cérébraux chez le chien et les oignons détruisent leurs globules rouges


    votre commentaire
  • Il existe différentes causes expliquant la malpropreté du chien / chiot :

    Le chien / chiot peut ne pas avoir appris la « propreté » selon nos règles. Il faut savoir qu'il n'est pas naturel pour un animal de se retenir pour éliminer à un autre moment, à un autre endroit. Il fonctionne sur le principe « j'ai besoin, je fais ».
    Un apprentissage long (et plus délicat qu'on ne le croit) doit être mis en place.

    Comme nous tous, le chien ou le chiot a une capacité limitée à se retenir. Il faut donc le sortir régulièrement : au strict minimum deux fois par jour, mais de préférence au moins trois à quatre fois par jour) En particulier, les chiens âgés et les chiots peuvent être sujets à l'incontinence. Le chiot, du fait de son système nerveux non finalisé et sa trop petite vessie, ne peut se retenir que quelques heures. Pour donner un point de repère : sa capacité de retenue équivaut au nombre de mois du chiot, c'est-à-dire à deux mois il ne peut se retenir plus de 2 heures, à trois mois il peut se retenir 3 heures, etc.
    Des moments sont plus propices aux éliminations : après un repas, une sieste et un jeu.

    Le chien malpropre : résultat du stress
    Le chien peut aussi éliminer lors de situations stressantes. Cela arrive lorsque le chien ne supporte pas la solitude (surtout en absence de son être d'attachement) Les éliminations sont alors plutôt de type diarrhéique et peuvent être accompagnées de vomissement ainsi que des déplacements d'objets appartenant à son être d'attachement (voire leur destruction)

    Malpropreté du chien : résultat de son affirmation
    Certaines éliminations ont pour but de communiquer, marquer le lieu de vie et affirmer sa position de leader. Elles sont caractérisées par des selles moulées et des urinations au milieu d'un lieu fortement fréquenté, sur des supports verticaux (murs, portes) ou en hauteur (table basse, etc.) de manière à les rendre bien visibles de tous.

    Votre chien n'est pas propre : résultat d'une pathologie
    Il existe aussi des pathologies affectant le système urinaire (comme la cystite) Il faut donc toujours s'assurer de la santé de son chien auprès de son vétérinaire. Il existe donc diverses raisons pour lesquelles votre chien n'est pas propre


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique